En Suisse - Canton de Genève

En classe de 9ème (cycle d'orientation), le programme prévoit un cours d'Education aux Médias à raison d'1h /semaine.

L'approche est résolument critique. Initialement, ce cours introduit en 1968, s'appelait "la Critique de l'Information".

d'après le Plan des Etudes du Canton de Genève (juin 1997)

Objectifs généraux

Objectifs spécifiques

exemples

Développer une attitude active face aux médias.

Exercer sa perception,

c’est-à-dire savoir observer, aiguiser ses sens et combiner les différents messages perçus ;

...

Faciliter les transferts de connaissances de l'école vers l'extérieur et de l'extérieur vers l'école, dans une perspective d'échange.

Identifier les différents médias, comparer leurs spécificités,

c’est-à-dire savoir identifier la portée et les limites des médias, et la valeur de leurs messages ;

Permettre aux élèves d'explorer le monde des médias et de se confronter aux spécificités de chacun d'entre eux.

Comprendre les messages véhiculés,

c’est-à-dire savoir construire et déconstruire des messages en distinguant leurs composantes et leurs intentions ;

Conduire les élèves à prendre conscience que toute information est une construction élaborée et subjective, et ceci aussi bien pour l'émetteur que pour le récepteur.

Distinguer le réel et ses représentations,

c’est-à-dire savoir identifier les divers niveaux de représentations de la réalité, ainsi que ses déformations et manipulations, en particulier par l’image ;

Permettre aux élèves d'analyser les relations entre la réalité et ses représentations ou sa simulation par les médias.

Verbaliser ses sentiments à propos de l’impact des médias,

c’est-à-dire savoir reconnaître l’influence des médias sur son vécu et son comportement et exprimer ce qu’on ressent ;

Favoriser l'acquisition de compétences permettant aux élèves de s'exprimer et de communiquer avec de nouveaux langages, complémentaires de l'oral et de l'écrit.

Maîtriser suffisamment les différents codes du langage sonore, visuel, audiovisuel et informatique pour communiquer,

c’est-à-dire permettre la production, personnelle ou en groupe, en sachant utiliser différents langages ;

Inciter les élèves à préserver, cultiver leur plaisir et leur subjectivité face aux productions médiatiques ou par la réalisation de celles-ci.

Etre sensibilisé aux enjeux économiques des médias, notamment dans les messages publicitaires,

c’est-à-dire prendre conscience de la dimension économique dans les médias et des dangers qui peuvent en découler ;

Et amener ainsi les élèves à développer une attitude critique et un jugement autonome par rapport à l'environnement médiatique.

Distinguer information (dans le sens de «nouvelle»), commentaire, propagande et opinion personnelle,

c’est-à-dire savoir distinguer le degré de subjectivité d’une information en fonction de ses caractéristiques et de ses sources ;

Développer les aptitudes permettant de trier et d’intégrer les

informations utiles à la construction d’un savoir,

c’est-à-dire savoir trouver des informations fiables et complémentaires provenant de médias différents ;

Faire des choix et gérer le temps consacré aux médias,

c’est-à-dire savoir établir un programme d’émissions et décider du temps qu’on souhaite y consacrer ;

Agir librement et consciemment sur le sens des messages reçus,

c’est-à-dire savoir repérer les mécanismes destinés à agir sur le public et les transformer.